Discuter ouvertement de la stratégie donne le goût aux employés de s’engager envers votre PME

Ça coûte très cher de ne pas discuter ouvertement de stratégie

 «C’est plus facile de prendre de bonnes décisions en cours de route lorsqu’on a une idée de la destination.»
«C’est plus facile de s’engager et de s’investir si l’on évalue que les efforts en vaudront la peine.»

Ces phrases sont toutes aussi vraies pour l’entrepreneur que pour l’employé.

Parler de stratégie avec son personnel est souvent vu comme une chasse gardée du chef d’entreprise. Il peut penser qu’il dévoilera ses secrets à ses concurrents. Si jamais il partageait cela avec les employés, ceux-ci pourraient saboter ses plans s’ils quittaient l’entreprise pour un concurrent.

C’est une peur qui est sans fondement, et ce, pour plusieurs raisons.

La première est que le dirigeant de PME devrait se concentrer à maximiser ses forces, à utiliser les talents des employés, à faire appel à leur créativité, à développer les produits, les services et les clientèles, qui l’anime comme entrepreneur. Lorsqu’il fait cela, c’est sa propre recette à succès qu’il est en train de créer. Si un autre individu la copiait, c’est certain qu’il serait voué à l’échec, car il serait en train de réaliser le projet de vie de quelqu’un d’autre. Il ne réussirait pas !

La deuxième raison est qu’en ne partageant pas ses intentions, cela le ralentit la croissance. Cela l’empêche de mettre à contribution tout ce que les employés peuvent apporter de pertinent à son plan d’affaires. Il se prive de 90 % des idées de chacun des employés. Tout devient plus ardu autant pour lui que pour eux.

C’est tellement plus inspirant lorsqu’on sait où l’on s’en va

La plupart des entrepreneurs ne pourraient pas dresser un portrait clair de la cible qu’ils visent. Toutefois, chacun d’eux possède une vision large, un rêve, une direction, une intention qui travaille dans son esprit et qui le guide dans sa réflexion.

C’est cela que les employés aimeraient tant entendre.

Cela donne un sens aux tâches que l’entrepreneur leur demande d’accomplir, même celles les plus banales.

Cela leur permet de prendre de meilleures décisions aujourd’hui, car ils savent ce que le chef d’entreprise tente de bâtir. C’est plus agréable, moins stressant et plus valorisant lorsque l’on sait que notre décision est cohérente avec la vision de l’entrepreneur.

Cela produit un effet rassembleur et contribue à renforcer l’esprit d’équipe, car tous tirent dans la même direction. Cela stimule leur créativité. C’est comme si le dirigeant invitait les gens à proposer des idées innovatrices. Une idée peut germer, prendre forme et se développer dans sa tête, car ce n’est que dans plusieurs mois qu’elle pourrait être utile. Cela lui donne du temps pour sonner l’alarme s’il anticipe des obstacles et préparer une approche pour les surmonter.

Discutons de la stratégie à long terme

Les rencontres de groupe sont des occasions d’échanger et pas simplement d’entendre un discours. Et lorsque l’entrepreneur parle, les gens écoutent, car ils sont intéressés. Lorsqu’une décision est annoncée, elle est mieux comprise et les changements sont non seulement acceptés, mais considérés comme nécessaires. Tous se rendent compte que l’objectif est de réaliser un projet d’affaires commun et pas simplement d’enrichir le portefeuille du dirigeant. Tout au long de l’année, cela a un effet positif sur l’entraide qui devient alors plus naturelle.

En partageant son « rêve », c’est comme si le dirigeant acceptait que les employés deviennent des complices pas uniquement des activités au quotidien, mais du projet d’affaires. Quel bonheur pour eux ! Quel bonheur pour lui !

Pour l’individu, c’est une expérience unique. C’est complètement différent d’un patron dans une grande entreprise. L’employé entre dans la tête d’un entrepreneur qui est bien différente de la sienne et remplie d’incertitudes. C’est à la fois essoufflant et excitant.

L’avenir devient prometteur

Lorsque l’entrepreneur s’ouvre sur le long terme, cela donne le goût à l’employé de participer à la concrétisation de cette vision.

Il commence à se faire un portrait de sa carrière. Son espoir renait. Cela lui donne une idée de ce qu’il devra apprendre pour faire partie des plans de croissance. Puisqu’il veut contribuer à ce projet,  il s’organise pour apprendre et se perfectionner. C’est motivant en soi pour chacun des employés. Ils comprennent qu’ils pourront s’épanouir.

Ceux qui voudront devenir des leaders ou des experts verront une porte qui s’ouvre. Cela leur donnera du vent dans les voiles. Ils voudront s’afficher pour exprimer leur désir de s’impliquer davantage, à la grande satisfaction du dirigeant. C’est rêvé pour lui qu’il connaisse aujourd’hui ceux qui veulent s’investir pour plus tard. Cela lui donne le goût à son tour d’investir en eux. C’est donnant-donnant.

Facile à mettre en place

Pour débuter, le dirigeant n’a qu’à commencer à parler de la clientèle qu’il veut développer, des produits qu’il veut offrir, de ses intentions face à la production, bref de ses projets. S’il lui manque de temps, il peut faire cela durant les heures de repas au bureau, ce qui coûte peu en temps. En retour, cela stimule la pensée des gens toute la journée. Encore mieux, les employés discutent d’idées entre eux et cherchent des améliorations.

Découvrez comment aborder le sujet de la stratégie avec vos employés

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Nous contacter

Entrepreneur, n'hésitez-pas à nous transmettre un courriel.

En cours d’envoi

©2018 BEC - Bâtisseurs d'entreprises de cœur

Vie privée | Termes | Contacter | À Propos

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?